Archimate : Syntaxe et détails

Avec le précédent article, j’ai parcouru très rapidement les différents éléments qui composent Archimate®, sans entrer dans les détails, ni donner une sémantique à ce langage. Dans cet article, nous allons entrer dans le vif du sujet, en expliquant la syntaxe du langage, comment sont structurés les éléments, et comment ils interfèrent entre eux. Nous enchaînerons ensuite avec les relations.

Archimate : Syntaxe et détails

Structure générale du langage

Dans le précédent article je vous ai donné, la structure générale de Archimate® (figure 1). On y voit

  • Des couches : Business, Application, Infrastructure, …
  • Des aspects : Active Structure, Behavior, Passive Structure (structures actives, comportement, structures passives).

Figure 1 : Structure générale du langage Archimate®
Figure 1 : Structure générale du langage Archimate®

Si les couches sont un concept facile à comprendre, les aspects (structures et comportement) peuvent paraître moins évidents. L’objectif de répartir les éléments du langage dans ces trois catégories, est pourtant de faciliter le travail de modélisation en permettant la construction de « phrases » : Les composants de structures actives sont le sujet, le comportement constituent des verbes, et les structure passives les objets (Figure 2).

Figure 2 : Syntaxe de Archimate
Figure 2 : Syntaxe de Archimate

Mais les éléments de structure et de comportement, se subdivisent en « sous-catégories » comme le montre la figure 3 :

Figure 3 : Décomposition complète du modèle
Figure 3 : Décomposition complète du modèle

Représentation graphique et définitions

ElémentsClassificationReprésentationDéfinition
StructurauxActifs (format général)
An internal active structure element represents an entity that is capable of performing behavior
StructurauxActifs externes
An external active structure element, called an interface, represents a point of access where one or more services are provided to the environment
StructurauxPassifs
A passive structure element represents an element on which behavior is performed
ComportementauxInternes
An internal behavior element represents a unit of activity that can be performed by one or more active structure elements
ComportementauxExternes
An external behavior element, called a service, represents an explicitly defined exposed behavior
ComportementauxEvènement
An event represents a state change

La figure 1, si l’on y ajoute la classification des éléments, devient la figure 4 ci-dessous.

Figure 4 : Poster Archimate®
Figure 4 : Poster Archimate®

Relation entre les types d’éléments

Nous avons maintenant une classification claire de tous nos éléments. Regardons maintenant les relations entre ces différentes catégories d’éléments :

Figure 5 : Les relations entre les éléments
Figure 5 : Les relations entre les éléments

La figure 5 est issue de la spécification de Archimate .

Ce schéma ne reprend pas l’intégralité des relations qui existent entre les éléments, mais donne déjà un premier aperçu de ce que l’on peut faire.

Que retenir de ce méta-modèle ?

En quelques paragraphes, nous venons d’apprendre :

  • Le rôle que jouent les structures actives, passives, ainsi que les comportements,
  • La représentation graphique de ces éléments,
  • Les relations de base entre ces éléments.

A quoi vont nous servir ces éléments ?

Utiliser le méta-modèle pour apprendre le langage

Apprendre par coeur le rôle de chacun des éléments, et de chaque relation, sera long et fastidieux, et ne donnera pas les subtilités du langage. Mais démarrer avec le méta-modèle permet de comprendre le principe général, et d’affiner ensuite, nos connaissances en regardant la documentation pendant l’utilisation du langage.

Personnellement, je ne pratique pas Archimate® suffisamment régulièrement pour le maîtriser complètement. Avec le poster, et le modèle de relation (figures 4 et 5), j’arrive à des premières versions de modélisations qui sont cohérentes. Lorsqu’il s’agit de finaliser ces modélisations, je me replonge dans la spécification .

Utiliser le méta-modèle pour structurer nos modélisations

Avec la notion d’éléments externes et internes, nous pouvons entrevoir la façon dont nos modèles vont se construire (figure 6) :

  • Les éléments internes sont utilisés pour modéliser les composants,
  • Les éléments externes vont servir « d’interface » entre ces composants

Figure 6 : Modélisation par composant
Figure 6 : Modélisation par composant

Si l’on y ajoute les différentes couches (Business, Application, Infrastructure), nous obtenons un modèle qui pourrait ressembler à celui de la figure 7 :

Figure 7 : Modélisation par couche
Figure 7 : Modélisation par couche

Conclusion

J’espère que cette description un peu plus approfondie du langage Archimate® vous a convaincu de son intérêt et de sa simplicité. En comprenant la classification des différents éléments, le rôle de chacune des catégories / sous-catégories, et les phrases sous-jacentes, nous avons déjà une compréhension suffisante pour démarrer nos premières modélisations. Prochain épisode : Les relations.

Références

Commentaires