Toujours dans la série La photo au flash, je viens de tomber sur un article intéressant, parce qu’il récapitule quelques règles simples sur l’exposition, le nombre guide et la puissance des flash.

L’article est disponible sur Digital Photo School , et il est intitulé Inverser la loi de carré inverse (en anglais).

La version originale, de ce compte-rendu de lecture est disponible ICI

L’article est particulièrement intéressant pour plusieurs raisons:

  • en quelques lignes, il résume pratiquement tous les fondamentaux de la photo,
  • Il traduit ces fondamentaux en règles de calcul très simples,

Les paramètres d’exposition sans flash

  • +/- 1 IL = multiplie/divise par 2 la quantité de lumière captée
  • +1IL, est équivalent à
    • multiplier par 2 les valeurs de vitesse d’oburation ( passer de 1/100 à 1/50, par exemple)
    • multiplier par 1.4, les valeurs d’ouverture (f/2 x 1.4 = f/2.8 x 1.4 = f/4 x 1.4 = f/5.6)
    • multiplier par 2, les valeurs de sensibilité (passer de 200 à 400 ISO par exemple)

Concernant l’ouverture, l’auteur partage une règle un peu plus simple: Multipliez par 2 les valeurs d’ouverture, fait augmenter l’exposition d’environ 2 IL (ce qui est assez logique √2 x √2 = 2).

  • donc 2 valeurs d’ouverture permet d’augmenter ou réduire la quantité de lumière reçue d’un facteur 4
  • Les calculs sont plus simples: f/2 -> f/4 -> f/8 -> …

Supposons que nous capturions une scène, et que nous avons les valeurs f/4, 1/100, 200 ISO. En gardant la même exposition

  • si l’on réduit l’ouverture de f/4 à f/2 (2 IL)
    • il faut augmenter la vitesse de 1/100 à 1/400
    • ou diminuer la sensibilité de 200 à 100 ISO, et augmenter la vitesse de 1/100 à 1/200.
  • Si l’on augmente la vitesse d’obturation de 1/100 à 1/200 (+1 IL),
    • il faut ouvrir plus (f/4 -> F/5.6)
    • ou augmenter la sensibilite de 200 à 400 ISO

Ajoutons les règles de calcul liées au flash

Le raisonnement peut être similaire, avec 4 paramètres:

  • La puissance du flash,
  • Le nombre guide,
  • La loi de carré inverse,
  • L’exposition du fond (la partie derrière le sujet).

Concernant la puissance du flash: les valeurs sont des multiples de 2. On passe de 1 (pleine puissance), à 1/2, puis 1/4, 1/8, …

Concernant le nombre guide, il faut d’abord revenir à la définition: Le nombre Guide (N.G.) est le produit de l’ouverture de l’objectif (F) et de la distance (d) à laquelle un objet gris neutre est correctement exposé. N.G. = d x F, donné à ISO 100.

Par exemple,

  • sur un Canon 580EX, le nombre guide est 58 (simplifions en arrondissant à 60),
  • si votre sujet est à 10 mètres, 60 / 10 = 6, l’ouverture sera de f/5.6,
  • si votre sujet est à 20 mètres, 60 / 20 = 3, il faut donc une ouverture située en f/2.8 et f/4 (pourquoi pas f/3.2).

La règle n’est pas aussi simple, car les veleurs du nombre guide sont souvent données en fonction de la focale utilisée. Dans le cas d’un 580EX, la valeur 58 est donnée pour une focale de 105 mm. Si l’on passe à 50 mm, la valeur chute à 42.

La loi de carré inverse nous dit que la quantité de lumière perçue est inversement proportionnelle à carrée de la distance à la source. Par exemple, un sujet à 4 mètres, sera 16 fois moins visible qu’un sujet à 1 mètre.

Toutes les règles ensemble

Supposons la situation de départ suivante:

Le montage
Le montage

Nous avons donc

  • un sujet situé à 4 mètres du flash, le fond est à 8 mètres,
  • une première prise de vue nous donne une bonne expo avec 100 ISO à f/4, avec une pleine puissance du flash,
  • Le fond est sous-exposé de 2 IL.

Si le sujet change de position, et s’approche à 2 mêtres. Que fait-on ?

La distance au sujet est divisé par deux. La loi carré inverse nous dit donc, que la lumière que nous en percevons est 4 fois plus élevée (on passe de 1/16 à 1/4).

Nous avons finalement une multitude de choix. Par exemple:

  • Baisser la puissance du flash de 2 crans en passant de 1 -> 1/2 -> 1/4
    • Sujet: Pas de changement de l’exposition,
    • Fond: Pas de changement,
  • Réduire l’ouverture de 2 crans (f/4 -> f/5.6 -> f/8)
    • Sujet: pas de changement de l’exposition,
    • Fond: plus sombre de 2 IL (donc -4 IL par rapport au sujet), et moins flou (augmentation de la profondeur de champ).

L’option a retenir n’est plus un choix technique, mais artistique.

Conclusion

L’article de Digital Photo School revient aux bases des règles d’exposition, tout en présentant des règles de calcul simples et accessibles.

Ces raisonnements qui s’appliquent ici à l’exposition au flash, sont tout à fait utilisables dans le cas général.

Comments