matériel photo

Après les optiques, le flash, et le trépied, les filtres constituent les accessoires incontournables d’un sac photo. L’investissement à consentir n’est d’ailleurs pas négligeable. Les filtres peuvent être classés en deux grands familles: les filtres vissants, et les filtres nécessitant un porte-filtre. Comment faire son choix? Sur quels critères?

J’ai eût l’occasion de tester des portes-filtres Cokin Série P et Série Z, de quoi vous livrer mes impressions, et répondre à quelques questions.

Filtres vissants ou systèmes de porte-filtres?

Je continue mon incursion dans le monde de la photo panoramique. Jusqu’à présent, j’ai parlé de la théorie, et j’ai présenté les outils, il me restait à passer à la pratique. Pour cela, j’envisageais l’utilisation d’une tête panoramique. Après quelques hésitations, j’ai abandonné l’idée de l’achat, et me suis décidé à en construire une.

Photo panoramique: ma tête maison

Dans mon apprentissage de la photo au flash, j’ai considéré, jusqu’à présent, que le flash était fixé sur le boîtier. Avec le courant strobist, de plus en plus de sites parlent de flash déporté, et pas uniquement pour la photo de studio. Je me suis donc intéressé a cette technique, en essayant d’en comprendre les avantages, et les contraintes.

Photo au flash: le flash déporté

Pour un photographe, si les basses lumières sont délicates à gérer, tout n’est pas non plus idéal avec les hautes lumières. En journée, les fortes luminosités constituent parfois des contraintes fortes: impossibilité d’utiliser de trop grandes ouvertures, écrasement des couleurs, …

Nous n’avons pas toujours la possibilité d’attendre que la luminosité diminue, et avons parfois besoin d’allonger les vitesses d’obturation pour obtenir certains effets de filés par exemple. Les filtres gris-neutres sont là pour nous aider.

Les filtres gris neutres

Grâce aux deux premiers articles sur les photos panoramiques, nous connaissons la théorie de ce type de photos.

Fort de ces nouvelles connaissances, nous pouvons passer à la pratique. Sur un beau paysage, nous appliquons les recettes à la lettre, et l’assemblage se passe à merveille. Au final nous sommes fiers de notre panoramique. Mais voilà, il est tellement large, qu’à l’écran, nous n’obtenons qu’une fine bande, et que pour l’imprimer avec une hauteur raisonnable, il faudrait plusieurs mètres de papier.

Le dernier point que je souhaitais aborder est justement cette notion de format: quel format dois-je adopter, et combien de clichés dois-je prendre pour l’obtenir.

Photo panoramique: combien de prises de vue?

Se lancer dans la photo panoramique demande de répondre à beaucoup de questions: quel matériel choisir? quel logiciel utiliser? Ou puis-je trouver des informations pertinentes. Ce second article sur la photo panoramique vous propose d’aborder ces questions, sous la forme d’une liste de références. Petit complément Dans l’article précédent, je n’ai pas parlé d’une technique de plus en plus pratiquée, et dont le panoramique constitue la base: les visites virtuelles (virtual reality).

Photo panoramique: les outils