Photo panoramique: combien de prises de vue?

Grâce aux deux premiers articles sur les photos panoramiques, nous connaissons la théorie de ce type de photos.

Fort de ces nouvelles connaissances, nous pouvons passer à la pratique. Sur un beau paysage, nous appliquons les recettes à la lettre, et l’assemblage se passe à merveille. Au final nous sommes fiers de notre panoramique. Mais voilà, il est tellement large, qu’à l’écran, nous n’obtenons qu’une fine bande, et que pour l’imprimer avec une hauteur raisonnable, il faudrait plusieurs mètres de papier.

Le dernier point que je souhaitais aborder est justement cette notion de format: quel format dois-je adopter, et combien de clichés dois-je prendre pour l’obtenir.

Photo panoramique: les outils

Se lancer dans la photo panoramique demande de répondre à beaucoup de questions: quel matériel choisir? quel logiciel utiliser? Ou puis-je trouver des informations pertinentes. Ce second article sur la photo panoramique vous propose d’aborder ces questions, sous la forme d’une liste de références. Petit complément Dans l’article précédent, je n’ai pas parlé d’une technique de plus en plus pratiquée, et dont le panoramique constitue la base: les visites virtuelles (virtual reality).

Photo au flash: le matériel

Dans ce premier volet de la série sur la photo au flash, je vais commencer par présenter le matériel, et donner quelques définitions. Nous saurons donc, à la fin de cet article, comment fonctionnent ces équipements, et pourrons parler de synchro-X, synchro premier ou second rideau …
Toutes ces notions vont nous permettre de comprendre certaines de nos difficultés.

Voir le déclenchement d’un reflex de l’intérieur

Les images valent toujours mieux que de longs discours. Il n’est pas forcement facile de décrire l’enchaînement des opérations effectuées par un boîtier reflex au moment du déclenchement. Entre miroir, obturateur, premier rideau, second rideau … Marianne Oelund et Jeffrey Friedl ont eût la très bonne idée de filmer le déclenchement d’un Nikon D3 «Ouvert», ce qui nous permet de voir réellement tous les enchaînements de l’intérieur.